L’année 2017 s’achève et c’est un bon moment pour faire le bilan du marché du Padel français.

Depuis 2014, et son incorporation à la FFT, le padel n’a cessé de croître. L’année 2017 n’a pas dérogé à la règle. Nous en sommes à 232 clubs de Padel en France et 491 terrains de Padel. Le président de la FFT a comme objectif « 1000 courts de Padel » à la fin de son mandat qui s’achèvent en 2020. A l’heure actuelle, l’objectif n’est pas inatteignable et nous devrions être proches de ce nombre dans 3 ans.

Point négatif à souligner, l’augmentation du nombre de terrains construits et de clubs/sections créés est 20% plus faible que celle de l’an dernier (170 terrains avaient vu le jour l’an dernier contre 139 seulement cette année).

Preuve de l’impact de la FFT sur le développement du padel, en 2017, comme les deux années précédentes, les clubs de tennis (et donc le marché public) ont représenté plus de 50% des nouveaux projets de padel (57% des nouveaux projets concernaient un club de tennis).

Il faut noter que les multisports (hors clubs de foot en salle) représentent toujours une belle part du marché car le padel représente pour ces structures une vraie opportunité de diversification.

A noter une mauvaise nouvelle pour les amoureux du padel. Les structures pure-padel ne représentent plus grands choses dans le marché du Padel. Malheureusement, à l’image du club pionnier « Padel Central » à Lyon qui a fermé ses portes récemment, les pures padel ont du mal à tenir le rythme des charges souvent astronomiques qu’ils doivent payer et ne peuvent pas concurrencer les prix offerts par la concurrence (souvent déloyale) que représentent les clubs de tennis (subventionnés). A noter qu’aucune aide aux investisseurs privés n’a été mis en place par la FFT alors qu’elle existe pour les clubs de tennis… Sans commentaire.

Où se trouve l’offre du padel en France ? Dans les clubs de Tennis à 50% et dans des structures privées pour l’autre moitié. Les structures de foot à 5, multisports et pure padel, ont tout pour faire contre-poids à une fédération de tennis qui met tout en place, silencieusement, pour les anéantir à moyen terme (prix à la location moins cher, subvention pour les clubs de tennis, le monitorat de Padel n’est accessible qu’au prof de Tennis, les tops joueurs du padel viennent du tennis « https://wannapadel.com/padel-reserve-tennisman-lanalyse-top-100-francais-de-padel/ »)…

L’offre de Padel en France est divisée équitablement entre l’indoor et l’outdoor. A noter que les clubs de tennis développent principalement une offre outdoor (87% des terrains dans les clubs de tennis sont outdoor). C’est un bon point pour les investisseurs privés qui gardent pour le moment un monopole sur le marché de l’indoor dans la majorité des régions.

terrains de padel en France

terrains de padel dans les clubs en France

Nouveauté de cette année 2017, les régions les plus dynamiques niveau Padel se trouvent de plus en plus au nord et à l’ouest. La région PACA n’est plus la locomotive du Padel français. L’île de France, suivie de la Nouvelle Aquitaine et de l’Occitanie, sont les premiers installateurs de terrains de Padel.

regions terrains de padel france

Au niveau de la rentabilité des terrains de padel, j’ai analysé pendant un mois 18 clubs indoor de Padel. Analyser des clubs Indoor permet d’enlever la variable météo de notre problématique. J’ai trouvé les résultats suivants. Ceci est une moyenne, j’ai pu voir des clubs avec des taux de réservation par jour de 12 minutes et d’autres qui arrivent à remplir leurs courts 5h en moyenne.

C’est tout pour aujourd’hui. J’espère que ce petit résumé sur le marché du padel français en 2017 aidera les porteurs de projet de 2018.

Bonne année à tous et n’hésitez pas à nous solliciter Wannapadel et moi-même pour vous accompagner dans vos projets. Nous mettrons notre expertise à votre service avec le plus grand plaisir.

Meilleurs vœux,

Romain TAUPIN