Aujourd’hui nous allons voir ensemble la volée de revers. Comme d’habitude, je vous partage la vidéo à forte valeur ajoutée de Manu Martin sur ce thème. N’oubliez pas de mettre les sous-titres en français. A noter que j’ai simplifié les traductions pour vous permettre de mieux suivre l’ensemble de la vidéo.

Sous-titres vidéo

Commençons ce cours sur la volée de revers. Ce n’est pas un coup très complexe mais il faut surtout être bien coordonné. Je vais diviser l’analyse de ce coup en plusieurs points. Le premier point, c’est la prise de raquette. En volée de revers nous utilisons une prise de raquette continentale cette prise nous permet de faire aussi bien une volée de coup droit que de revers, sans avoir à bouger notre main sur le manche. Pour les joueurs qui nécessitent un peu plus de force, on peut parfois utiliser la prise Eastern de revers. Avant de parler de la technique, il faut que vous appreniez à bien vous positionner pour réaliser ce coup. On peut voir à l’écran la position d’attention de Juan Jo Gutierrez. Remarquez bien que son positionnement sur le terrain dépend de là d’où va venir la balle. Petit détail, la pointe de la raquette en position d’attention est légèrement inclinée vers la gauche. C’est à dire que le manche de la raquette est légèrement en direction de notre pied droit (pour les droitiers) La raison pour laquelle nous avons cette inclinaison de raquette en position d’attention C’est que lorsqu’une balle nous arrive droit dessus, il est plus facile de parer avec notre volée de revers, qu’avec notre volée de coup droit. Concernant votre positionnement à la volée, il n’y a pas un endroit fixe où vous devez vous placer. Cela dépend de là d’où vient la balle. Si la balle vient de votre parallèle, vous devez vous rapprocher du filet et de la grille sur le côté Si la balle vient de votre diagonal, votre position sur le terrain sera un peu plus éloigné du filet et beaucoup plus au centre. Nous savons donc comment nous positionner, quelle prise prendre, nous passons maintenant à la préparation du geste La volée de revers est un coup qui n’a pas de préparation Vu que la balle nous arrive dessus trop rapidement et qu’on n’a pas le temps de faire de préparation Ce que l’on doit faire pour se mettre en position de frappe, c’est une simple rotation des épaules sans bouger les pieds. Une erreur commune est de se mettre de profil pour executer la volée de revers. Ce qui a pour conséquence d’enlever toute la puissance que l’on peut transmettre à la balle Une fois qu’on a effectué la rotation des épaules pour nous préparer à frapper la balle Nous pouvons nous concentrer sur le plan de frappe. Le plan de frappe dépend de l’effet que vous voulez donner à la balle. Si vous voulez frapper à plat, le plan de frappe sera en avant du corps Si vous voulez faire une balle plus coupée, votre plan de frappe se trouvera plus en arrière, sur le côté de votre corps En plus de l’effet que l’on donne à la balle, le plan de frappe nous donne aussi la direction. Si vous voulez jouer en parallèle, l’impact doit être réalisé plus à côté du corps Si vous voulez jouer en diagonal, le plan de frappe devra être plus en avant du corps Nous avons vu la position du corps, la préparation, le plan de frappe Il nous reste à voir la fin du geste. Regardez bien les images Au moment de l’impact, Juan Jo avance le pied opposé vers l’avant et le lance en direction de la balle Ce petit pas qu’on effectue, doit avoir lieu en direction de là où l’on veut jouer la balle. C’est une erreur commune chez nos élèves de passer le pied vers l’avant mais d’oublier de l’envoyer dans la direction vers laquelle ils envoient la balle. Souvenez-vous bien de cette régle, quelque soit la volée, de coup droit ou de revers Il est très important d’envoyer le pied opposé en direction de là où l’on veut jouer la balle. si on ne fait pas ce pas, étant donné que nous n’avons pas de préparation en volée de revers, il nous est impossible de mettre du poids dans la balle A quel moment passons le pied vers l’avant? Je vous conseille de le passer durant l’impact et non juste avant l’impact Car si on pose le pied par terre avant l’impact Le transfert du poids du corps dans la balle n’a pas lieu. Donc je vous recommande fortement que l’impact est lieu durant le pas que vous effectuez vers l’avant. Je n’ai pas encore parlé de la main non dominante en volée de revers Cette main a une fonction importante, elle maintient la raquette en position d’attention Et elle permet de tirer la raquette vers l’arrière du corps pour bien préparer le geste Cela provoque un effet « arbalete », la main non dominante retenant la raquette qui veut partir vers l’avant. Une fois libérée, la raquette part vers l’avant avec plus de vitesse et de poids Pour s’en rendre compte, essayez de faire une volée de revers sans utiliser la main non dominante Vous verrez alors la difficulté de mettre du poids dans la balle. En libérant la raquette vers l’avant, la main non dominante part vers l’arrière du corps comme vous pouvez le voir Cela permet de maintenir un alignement parfait des épaules pendant la frappe et d’avoir plus de contrôle. Sans cette équilibre obtenu grâce à la main non dominante, le corps serait emporté par la rotation du bras dominant. D’un point de vue tactique Après avoir effectué votre volée de revers en faisant un pas vers l’avant Il est très important de récupérer sa position en faisant un pas vers l’arrière. C’est une erreur commune chez les débutants de ne pas se repositionner ce qui fait qu’ils se retrouvent après deux volées de revers collés au filet ce qui les met dans une position plus difficile à défendre à cause des lobs faciles. Donc je vous recommande qu’après chaque volée, vous vous repositionniez dans votre position initial Voilà, c’est tout pour aujourd’hui J’espère que j’ai pu vous aider à mieux comprendre la volée de revers N’hésitez pas à m’envoyer des commentaires ou des questions Et on se voit la semaine prochaine pour une nouvelle vidéo A bientôt.

Je complète toujours la vidéo par mon analyse personnelle.

La volée de revers se décompose en 4 grands points : La position d’attention, la préparation du geste, le plan de frappe et la fin du geste

La position d’attention

Cour de padel La volée de revers

La préparation du geste

En revers nous ne préparons presque pas. La seule préparation qu’on a, c’est de tourner les épaules de profil en tirant la raquette sur le côté du corps et à hauteur de notre tête pour pouvoir ensuite bien descendre sur la balle pour lui donner de l’effet. Remarquez bien sur la photo ci-dessous comment Pablo Lima (numéro 1 mondial) tourne ses épaules sans pour autant mettre ses jambes de profil. Cela permet ainsi d’accumuler de la puissance dans le bassin pour mettre plus de poids dans la balle. A noter que pour réaliser ce coup nous sommes en prise continentale ou en Eastern de revers pour ceux qui n’ont pas assez de force dans le bras (voir article sur les prises de raquette).

Point très important, lorsque vous tirez la raquette vers l’arrière avec la main non dominante, vous devez sentir une tension, une sorte d’effet « arbalète » ou « arc », c’est-à-dire que vous devez sentir que votre main dominante retient la raquette qui veut partir naturellement vers l’avant pour aller frapper la balle. Cette tension permet d’avoir beaucoup plus de puissance et de vitesse au moment de la frappe car une fois qu’on libère la raquette de l’emprise de notre main non-dominante, elle s’en va vers l’avant à toute vitesse (comme quand on tire une flèche).

cour de padel - volee de revers

Le plan de frappe

Une fois que la préparation du geste est faite, nous pouvons partir vers l’avant pour aller chercher la balle, c’est-à-dire que nous lançons notre jambe opposée (la droite pour les droitiers, la gauche pour les gauchers) vers l’avant. Il est important de lancer sa jambe en direction de là où vous voulez jouer la balle. Vous voulez jouer à gauche, votre pied doit terminer à gauche, vous voulez jouer à droite, votre pied doit terminer à droite. Notez bien que l’impact doit avoir lieu durant ce pas que l’on fait vers l’avant et non juste après. Réaliser l’impact durant le pas vers l’avant permet de bien transférer tout le poids du corps vers l’avant.

Concernant l’impact en lui-même, comme je vous le disais dans la préparation du geste, quand vous libérez la raquette de votre main non dominante, elle partira naturellement vers l’avant avec une puissance et une vitesse importante. A noter que l’impact a lieu de haut en bas, la trajectoire de la raquette est descendante.

Souvenez-vous que le plan de frappe influe sur deux aspects importants : « l’effet » et « la direction vers laquelle nous voulons jouer la balle ». Si je veux jouer parallèle, mon plan de frappe doit être plus sur le côté du corps. Si je veux jouer croiser, mon plan de frappe doit se trouver en avant du corps. Pareil pour les effets, si je souhaite faire une volée de revers à plat, il faut que je la prenne en avant du corps, si je veux lui donner un effet coupé, il faut que je la laisse rentrer un peu plus sur le côté de mon corps.

Ci-dessous vous pouvez voir quelques images de la volée de revers.

cour de padel - volée de revers

cours de padel - volée de revers

La fin du geste

Cette partie du geste en revers est importante car elle permet de garder l’équilibre jusqu’à la fin de la frappe. Comme je vous le disais avant, on a créé un effet « arbalète » dès la préparation du geste en créant une tension au niveau de notre main non dominante car elle retient la raquette. Une fois libérée, la raquette part vers l’avant à toute vitesse et de son côté, la main non dominante est emportée naturellement vers l’arrière dans une symétrie parfaite avec la main dominante. Le fait que la main non dominante s’élève vers l’arrière est très importante pour garder l’équilibre tout au long de la frappe. Si on ne fait pas ça, notre corps sera emporté par la rotation et l’énergie de notre bras dominant et on finirait en déséquilibre le buste face au filet.

Regardez sur l’image ci-dessous la symétrie parfaite des bras lors d’une fin de geste.

Dernier point important à ne pas oublier ! Une fois votre volée de revers effectuée, revenez en position initiale pour pouvoir de nouveau ré-avancer vers l’avant. Dans le cas contraire, vous vous retrouverez très rapidement collé au filet sans possibilité d’impulser le corps vers l’avant et laissant libre un espace important derrière vous qui facilitera les lobs de l’adversaire.

On se quitte sur une dernière vidéo dans laquelle vous verrez les volées de revers des plus grandes stars du padel.

Romain TAUPIN