Ahhhhhh les raquettes de padel. C’est un thème qui me fait beaucoup rire. Chacun défend corps et âme sa raquette « Celle-ci me permet de faire des smashs incroyables », « celle-ci me permet d’avoir un contrôle de balle impressionnant », comme si la raquette de padel était la clef de sa réussite ou de ses échecs (entre nous, combien de fois voit-on un joueur regarder sa raquette quand il fait une faute ? 😊 ).

Mais commençons par le début avant de parler de raquette. Je vais vous raconter une anecdote. Je me souviens d’une discussion que j’ai eu avec mon entraineur de l’époque quand j’ai voulu m’acheter ma première raquette. Je lui ai dit « J’aimerais une raquette qui me donne du contrôle, une raquette molle, mais ce qui me gêne c’est que je ne pourrai pas faire de smash qui sorte du terrain ». Il m’a regardé et s’est mis à rire. « Romain, tu ne fais jamais de smash qui sortent du terrain, même avec une raquette plus puissante, tu ne la sortirais pas plus du terrain ».  Et il avait raison. Cette petite leçon de mon entraineur de l’époque est une bonne leçon à apprendre pour beaucoup de joueurs de padel et leur égo « Si vous n’avez pas la technique pour faire un coup (volée, smash…), quelle que soit la raquette que vous aurez entre les mains, vous n’arriverez pas plus à faire le coup » … Donc ne changez pas de raquette parce que vous ne savez pas faire un coup. Pour illustrer mon exemple, voici une petite vidéo de Paquito Navarro qui arrive à faire des smashs qui sortent du terrain avec une bouteille de bière (quand on a la technique, ce n’est pas la raquette qui nous empêche de faire un coup).

Une fois que cela est dit on peut commencer à réfléchir à la raquette qu’on veut. Pour savoir choisir une raquette il faut d’abord savoir comment elle est faite. Ci-dessous, je vous mets un petit schéma en coupe d’une raquette de padel.

Les variables qui caractérisent une raquette sont : son noyau, sa couverture, le cadre de la raquette, sa forme, son poids et son grip.

Aujourd’hui, notre premier chapitre se concentrera sur le composant clef d’une raquette de padel : Le noyau.

Dans les années 70, 80, le padel se jouait avec des raquettes en bois (genre raquette de plage), vous imaginez les dégâts pour les muscles du bras et les articulations quand on jouait au padel. Heureusement, la technologie a évolué et l’épaisseur des raquettes a augmenté pour avoir des raquettes plus puissantes avec moins de vibration. On ne pouvait plus utiliser le bois comme matériau principal pour faire ces raquettes épaisses sinon elles auraient pesé un kilo et ça aurait été injouable. C’est pour cela que les constructeurs ont commencé à incorporer de la mousse dans les raquettes. La mousse est un matériau léger et d’une rigidité plus ou moins importante en fonction du type de raquette que l’on souhaite.

La première chose à savoir c’est que l’intérieur du tami de la raquette de padel, le noyau, est rempli de mousse comme vous avez pu le voir sur le schéma ci-dessus. Ces mousses qu’on utilise sont de la même famille que les mousses qu’on utilise pour les tapis pour bébé par exemple. Vous pouvez regarder par les petits trous de votre raquette et vous verrez à l’intérieur ce noyau de mousse dont je vous parle.

Mousse raquette de padel

mousse raquette de padel

Ce que vous devez retenir de l’article d’aujourd’hui, c’est que le type de mousse qu’on met à l’intérieur du noyau de la raquette va définir en grande partie la dureté ou souplesse de votre raquette.

Quelles sont les mousses qu’on peut utiliser dans le noyau d’une raquette ? Pour faire simple, les deux grandes mousses qu’on utilise dans le padel sont : L’EVA et Le FOAM (ou un mixte des deux)

Sur l’échelle de la rigidité ou de la souplesse, une mousse Eva ne pourra jamais être plus souple qu’une mousse FOAM. Et les hybrides seront toujours à un niveau intermédiaire. Ci-dessous je vous mets une échelle de rigidité des mousses :

rigidité des mousses raquette de padel

Comment reconnaître une mousse EVA d’une mousse FOAM (ou polyéthylène) si ce n’est pas marqué sur la raquette ? Regardez à l’intérieur des petits trous du tami. Si la finition est lisse vous avez de l’Eva si c’est plus poreux avec des petites bulles ou plus irrégulier vous avez du FOAM.

Les mousses EVA (Ethylène Vinyl Acétate), ou evazote :

Ce sont les mousses les plus denses et les plus résistantes, vous pouvez les trouver dans une variété importante d’épaisseurs et de densité. C’est une mousse compacte sans bulle d’air et très lisse. Aujourd’hui les marques proposent différents types de rigidité de cette mousse. Vous avez l’Eva, l’Eva Soft, l’Eva Ultra Soft que vous pouvez voir écrit sur les raquettes. Ci-dessous, je vous mets un schéma de l’impact d’une raquette avec de l’EVA.

impact balle de padel

Avantages et inconvénients de la mousse EVA

Avantages : ces raquettes ont une plus grande durée de vie car les finitions de ces raquettes sont de meilleure qualité (car la couverture se fixe plus facilement à de l’EVA qu’à du FOAM) et elles sont plus esthétiques. Ces raquettes apportent d’une certaine manière plus de contrôle de balle (car la force de la balle dépend seulement de notre force à nous donc on n’a pas de surprise comme avec la mousse Foam qui est un peu plus « ressort »)

Inconvénients : sensation de raquette rigide, on n’a pas de sensation de touché de balle. Il faut exercer plus de force si on veut mettre du poids dans la balle (car il n’y a pas d’effet ressort, la force de la balle dépendra de la force que vous mettez dans le coup), ce sont des raquettes qui vibrent plus car l’EVA absorbe moins les chocs. Le point « doux » de la raquette se trouve au centre du tami ce qui signifie que si on ne cadre pas parfaitement, on « boise ». Ce sont des raquettes généralement plus exigeantes.

La mousse FOAM (ou mousse de polyéthylène) :

La mousse Foam à l’inverse de la mousse EVA est beaucoup plus souple car elle a plus d’aire dans sa composition. C’est un matériau très apprécié. Le FOAM, c’est un peu comme une mousse à mémoire de forme, la mousse se déforme et récupère ensuite sa position initiale. C’est un matériau maniable et avec une finition poreuse. A noter que comme l’EVA, il y a là aussi plusieurs degrés de rigidité de mousse FOAM. Ci-dessous je vous mets la séquence d’un impact d’une balle sur une raquette avec du FOAM.

impact balle de padel FOAM

Avantages et inconvénients du FOAM

Avantages : Meilleur contact de balle (à la volée surtout), sensation plus douce au touché, on a besoin de moins de force pour obtenir une balle rapide (car le FOAM a un effet ressort), on a très peu de vibrations au niveau du bras ce qui en fait la raquette parfaite pour les joueurs qui ont des lésions au niveau du coude ou de l’épaule. Les raquettes FOAM ont un point « doux » très large, c’est-à-dire qu’elles permettent un peu plus de déchets techniques. Si on ne cadre pas parfaitement au centre du tami, le Foam compense et on garde un bon contrôle de la balle. Au moment de smasher on a besoin de moins de force pour faire un smash par 3 car la mousse FOAM fonctionne comme un ressort, mais cela demande plus de rapidité de bras que de force (car si on exécute le geste trop lentement et avec beaucoup de force, on fait tellement travailler le ressort qu’on le « casse » et donc on perd l’impulsion de la raquette ce qui fait qu’on a l’impression que la raquette n’a pas de puissance mais c’est parce qu’on ne frappe pas la balle de la bonne manière).

Inconvénients : Une raquette avec FOAM dure moins longtemps et souvent la finition est moins bonne paraît-il car il est plus dur de coller des couvertures sur du FOAM que sur de l’EVA (Bien que les technologies se sont largement améliorées et aujourd’hui on a des durabilités égales à celle de l’EVA). Esthétiquement, la finition aussi est moins agréable.

Les noyaux hybrides EVA et FOAM :

Il existe aussi des technologies hybrides avec des noyaux de raquette composés d’Eva et de Foam pour tirer le meilleur de chaque matériau. Ci-dessous vous pourrez comprendre comment cela fonctionne.

Comparatif raquette de padel

J’en ai terminé sur ce premier chapitre sur le noyau des raquettes de Padel. N’hésitez pas à partager cet article et à nous poser des questions si vous ne comprenez pas quelque chose.